• Imprimer cette page
  • Inscrivez-vous à l'alerte mail

Contre-expertise : les études de régularité LN1

 
Retrouvez les contributions des demandeurs de la contre-expertise, qui ont motivé la demande de contre-expertise :
 

Une demande qui trouve sa réponse dans
les préconisations de la Commission Mobilité 21


La Commission Mobilité 21 a présenté le 27 juin 2013 son rapport « pour un schéma national de mobilité durable ». Celui-ci recommande la mise en place d’un observatoire indépendant de l’évolution de capacité des lignes existantes pour chaque projet ferroviaire justifié par la saturation d’une ligne existante. Concernant le projet POCL, elle précise qu’il est nécessaire « de clarifier au plus tôt l’horizon réel de saturation de la ligne Paris-Lyon, en tenant compte des données les plus récentes et des projections les plus actualisées » (page 39 et 41).

« La commission recommande de mettre en place, pour chaque grand projet ferroviaire justifié par la saturation annoncée d’une ligne existante, un observatoire de l’évolution des capacités de cette ligne.
Cet observatoire associerait l’ensemble des parties prenantes au projet et bénéficierait d’expertises indépendantes dans un objectif de transparence et de dialogue constructif. Il serait chargé de fournir à intervalles réguliers une information précise et circonstanciée sur l’évolution de la saturation et dès lors sur le calendrier de réalisation du projet tenant compte, le cas échéant, des interdépendances de ce dernier avec d’autres projets. Lorsque le risque de saturation porterait sur une suite de lignes existantes constituant de fait un grand itinéraire d’échelle nationale, les modalités pratiques d’observation devraient en tenir compte. 
» (page 28)

En tant que garante de la concertation sur le projet POCL, je me réjouis de cette préconisation, qui répond ainsi aux questions soulevées dans la concertation : non seulement, la commission demande une analyse indépendante de la saturation de la ligne, mais elle précise que cet observatoire fournisse des informations actualisées à intervalles réguliers.  

A ce titre, il s’agit bien plus que d’une lecture critique des études réalisées il y a 2 ans par SNCF Réseau. Les demandes des participants à la concertation trouveront ainsi satisfaction par la mise en place d’un tel observatoire.

Cliquer ici pour lire le rapport de la Commission Mobilité 21